Sélectionner une page
Après Destinations (2017), puis Créatures (2018), le festival des mondes imaginaires d’Épinal a de nouveau choisi un terme fortement polysémique pour en faire le thème des Imaginales 2019. Natures, avec un “s” – c’est-à-dire la marque du pluriel  n’est donc pas réductible à “la” nature, mais plutôt à ce que le grand poète épicurien Lucrèce appellait « de natura rerum », la nature des choses. La nature, au sens premier du terme – mers, lacs, forêts, îles, collines, montagnes, terres cultivées… – sera malgré tout au cœur de cette 18e édition du festival, et de son anthologie annuelle.

Après Destinations (2017), puis Créatures (2018), le festival des mondes imaginaires d’Épinal a de nouveau choisi un terme fortement polysémique pour en faire le thème des Imaginales 2019. Natures, avec un “s” – c’est-à-dire la marque du pluriel n’est donc pas réductible à “la” nature, mais plutôt à ce que le grand poète épicurien Lucrèce appellait « de natura rerum », la nature des choses. La nature, au sens premier du terme – mers, lacs, forêts, îles, collines, montagnes, terres cultivées… – sera malgré tout au cœur de cette 18e édition du festival, et de son anthologie annuelle.

// Le festival des Imaginales a annoncé son thème pour l’année 2019 : Natures. Nous y serons, bien accompagnés, comme il se doit. //
Programme de novembre 2018

Programme de novembre 2018

La réunion de programmation pour le mois de novembre 2018 a eu lieu la semaine dernière, voici donc les deux titres de la seconde partie du lancement d’Albin Michel Imaginaire : Les étoiles sont légion – Kameron Hurley (Traduit de l’anglais (U.S) par Gilles Goullet ;...