Sélectionner une page

//

/Vous connaissez la musique…

//

Les éditions Albin Michel ont acquis les droits pour leur département Albin Michel Imaginaire du roman Emissaries from the dead d’Adam Troy Castro, ainsi que des trois novellaes et de la novelette qui mettent en scène son héroïne Andrea Cort, avant les événements décrits dans Emissaries from the dead :

  • With unclean hands
  • Tasha’s Fail-Safe
  • The coward’s option
  • Unseen demons

Le choix de mettre ou non ces quatre textes dans ce premier volume a été difficile. Ne publier en premier tome que les quatre premières aventures d’Andréa Cort revenait à proposer un premier tome deux fois plus court que les suivants. Nous avons donc opté pour une publication en trois tomes (avec un premier tome énorme) puisqu’à ce jour  il y a trois romans dans le cycle : Emissaries from the dead, The third Claw of God, War of the Marionettes.

Très sincèrement nous nous sommes inspirés de ce que font les éditions du Bélial’ sur les cycles de Poul Anderson : La Patrouille du temps et La Hanse galactique.

//

De quoi ça parle ?

//

Deux meurtres ont été perpétrés sur Un Un Un, un écosystème créé de toutes pièces par les principales Intelligences artificielles de l’univers. Un Un Un abrite plusieurs espèces biomodifiées, notamment une race de créatures semblables à des paresseux, aussi violentes que sensibles. Sur l’ordre du corps diplomatique, la conseillère Andréa Cort se rend dans ce monde cylindrique où une communauté humaine travaille suspendue au-dessus d’une atmosphère acide et empoisonnée. Elle a pour mission de trouver un coupable parmi ceux qui ont accepté un contrat de travail dangereux pour échapper à une existence bien pire. Quel que soit l’endroit où la piste la mènera, Andréa ne doit rien faire pour impliquer ses hôtes, qui détiennent le pouvoir d’effacer l’humanité en un clin d’œil. Mais la jeune femme refuse de plier : elle est sur Un Un Un pour trouver le ou les coupables. Peu importe ce qu’en pensent ses maîtres et collègues. Andréa n’a pas peur : elle ira jusqu’au bout de son enquête quoi qu’il lui en coûte.

//

A qui s’adresse ce cycle ?

//

Aux lectrices et lecteurs de space opera avant tout.

//

Qui va traduire ?

//

Benoît Domis qui est en train de finir la traduction d’Une Cosmologie de monstres de Shaun Hamill.

//

Est-ce que ça a eu un prix ?

//

Oui ! Le Philip K. Dick Award.

//

Ça sort quand ?

//

Il est encore un peu trop tôt pour le dire.

//

(Oui, l’auteur a plutôt une bonne bouille…)

0 Partages
0 Partages
Partagez
Tweetez