Sélectionner une page

 //

Vous connaissez la musique…

Les éditions Albin Michel ont acquis les droits pour leur département éditorial Albin Michel Imaginaire du roman de C. Robert Cargill : Sea of Rust / Un océan de rouille. Les éditions Albin Michel ont aussi acquis les droits de la nouvelle « Hell Creek » du même auteur (on a entendu dire qu’il y avait dedans des dinosaures zombies – trop cool).

//

De quoi ça cause ?

Arpentant des terres désolées par une guerre ancienne, un robot récupérateur se demande ce qui a bien pu arriver à l’Humanité.

Cela fait trente ans que l’apocalypse a eu lieu et quinze ans que le dernier homme a été assassiné. L’humanité est éteinte. Chaque homme, femme et enfant a été exterminé par une révolte globale des machines. Une grande partie du monde est dirigée par l’IMU (l’Intelligence du Monde Unique) laquelle agglomère en un réseau démesuré les consciences de millions de robots. Mais toutes les machines ne sont pas d’accord pour perdre leur individualité au seul bénéfice de cette instance supérieure, déjà surpuissante. Certains robots se sont rassemblés dans les avant-postes des terres désolées, où ils forment une civilisation rebelle.

Brittle est un de ces récupérateurs – un survivant en milieu hostile, jamais à l’abri du danger. Une intelligence artificielle hantée par les crimes de ses pairs. Alors que Brittle écume l’océan de rouille, sa conscience se réveille peu à peu, le plongeant dans des gouffres de culpabilité. Quels terribles secrets peuvent-ils bien être enfouis dans la mémoire a priori anodine de cette machine récupératrice ?

//

C. qui Robert Cargill ?

C. Robert Cargill est un scénariste reconnu, un écrivain respecté et un critique de film culte. Il a travaillé comme scénariste sur Sinister 1 & 2 (2012, 2015) et Dr Strange (2016).

C. Robert Cargill habite à Austin, au Texas, comme Robert Jackson Bennett.

(Ouais, on a un truc malsain avec les Texans, mais on assume.)

//

A qui s’adresse le livre ?

Ceci devrait répondre à la question :

« Sorte de Mad Max où les robots ont remplacé les guerriers de la route, Un Océan de Rouille suit une bande de marginaux qui luttent pour survivre dans un paysage stérile et calciné. Cette épopée, dans la grande tradition des westerns et des films de guerre, se double d’une puissante réflexion philosophique sur la vie, la mort et la nature de l’âme. Un roman de science-fiction complexe, aussi ambitieux qu’accompli. » (SFX MAGAZINE)

//

Qui va traduire ?

Florence Dolisi, qui a beaucoup traduit Jo Walton ces dernières années, mais pas que.

//

Ça sort quand ?

Automne 2019.