”  Jean-Michel Ré, nous propose un second tome à la hauteur, facile à lire, sans prise de tête, juste le plaisir de passer un bon moment. “

“On pressent, sans regrets – car les influences maîtrisées sont autant de plaisirs assumés – que l’auteur nous construit son univers en pleine conscience (il y a travaillé 10 ans !). Comme avec la psycho-Histoire, le rôle du mulet ou l’acmé et la chute d’un empire comme Trantor chez Asimov, dans son univers, Jean-Michel Ré explore avant tout un unique et classique message.”

// Les Portes célestes de Jean-Michel Ré (La Fleur de Dieu – tome 2) critiqué par Marc-Olivier Amblard sur le site Boojum, l’animal littéraire....