Sélectionner une page
« …entre la partie disons « scientifique » du roman, les confrontations épiques & sidérales des flottes en présence et la galerie de personnages originaux, mention spéciale à l’Épouvantail, je sais en définitive de quoi Le Magicien quantique est le nom : celui du sense of wonder. »

« …entre la partie disons « scientifique » du roman, les confrontations épiques & sidérales des flottes en présence et la galerie de personnages originaux, mention spéciale à l’Épouvantail, je sais en définitive de quoi Le Magicien quantique est le nom : celui du sense of wonder. »

// Le Magicien quantique de Derek Künsken encensé par le blog Ici, je suis d’ailleurs. Blog érudit (sans jamais être pédant) que l’on recommandera sans réserve aux amateurs de comics, notamment....
« C’est un grand livre qui mélange le réel et fantastique, c’est vraiment le point fort de cette lecture. »

« Difficile de parler de ce roman sans risquer de rompre le charme de la découverte, alors plutôt que de m’escrimer à vous décrire ce qu’il est, je vais commencer par vous dire ce qu’il n’est pas. Si vous cherchez un roman d’horreur pur et dur, à savoir dégoulinant d’hémoglobine et/ou vous assurant le grand frisson, alors passez votre chemin. Le roman de Shaun Hamill ne saurait aucunement répondre à vos attentes. »

// Une cosmologie de monstres de Shaun Hamill dans les Chroniques acides de Lord Arsenik. //