Sélectionner une page

Les coulisses

Echos & merveilles – Bruguières les 26, 27 et 28 avril

// Gilles Dumay sera présent dès le vendredi 26 avril 15H00 à la manifestation Echos et merveilles, sur le salon du livre de l'imaginaire. // Une petite question à poser au directeur d'Albin Michel Imaginaire, un partenariat blogueur à établir, une petite discussion...

Lorsque Tom Sweterlitsch a publié son deuxième roman The Gone World le 6 février 2018 depuis la ville américaine de Pittsburg, il était sans doute loin d’imaginer que celui-ci provoquerait des oscillations de l’espace-temps suffisamment importantes pour matérialiser sa traduction sous le titre Terminus, à Paris en France, un an plus tard. Et pourtant, c’est le 24 Avril 2019 que les éditions Albin Michel Imaginaire publient ce brillant thriller de science-fiction qui mêle très habilement voyage temporel et enquête policière.

// "J'ai vu tant de choses que vous, humains, ne pourriez pas croire. De grands navires en feu surgissant de L'épaule d'Orion. J'ai vu des rayons fabuleux, des rayons C, briller dans l'ombre de la porte de Tannhäuser. Tous ces moments se perdront dans l'oubli comme...

Trolls & Légendes 2019 – nous y étions !

// Trolls & Légendes c'est fini - 😭. Albin Michel Imaginaire remercie toute l'organisation du festival, Valérie F, Marilyn, les bénévoles, l'équipe de la Librairie Des Quatre Chemins Caminite et Christophe👍. Peter A. Flannery a passé un chouette week-end et signé...

Parfois, il est fondamentalement jouissif de se plonger dans un roman en l’ayant noté comme « à lire » depuis un bon moment (et oublié pourquoi), pour finalement le découvrir sans avoir de grosses attentes. Ainsi, la magie intrinsèquement liée à la lecture opère, surprise et enchantement fonctionnent au diapason pour notre plus grand plaisir. “Terminus” vient de m’offrir ce moment de grâce livresque.

// Terminus de Tom Sweterlisch est un coup de ♥ pour Lutin du blog Albédo - Univers imaginaires. //

[Terminus…] mélange habilement plusieurs genres, il emprunte au thriller son côté page turner efficace, à la science-fiction son univers extrêmement bien construit et aussi à l’horreur certains passages un peu glauques et angoissants. Il faut bien dire que ce mélange détonnant fonctionne à merveille.

// Au Pays des Cave Trolls ils ont osé contempler et affronter le Terminus de Tom Sweterlitsch et semblent plutôt convaincus par le voyage... //

Au final, on a bien ce que le directeur (Gilles Dumay) de cette nouvelle collection d’Albin Michel clame haut et fort : un page turner habité par l’anxiété, elle-même induite par des idées science-fictives. Si tous ses textes s’avèrent d’aussi bonne qualité que celui-là, voilà une collection qu’on pourra suivre avec plaisir et intérêt.

// Tel est l'avis d'Antoine Escudier sur American Elsewhere de Robert Jackson Bennett dans le numéro 58, spécial Julia Verlanger, de la revue Galaxies. //