« Une remarque pour finir. L’éditeur facétieux à aussi classé le roman en Cyberpunk. Et effectivement, pour peu que l’on connaisse un peu le genre, on y retrouve de nombreux code. Que ce soit le système de magie qui peut s’apparenter à un langage de programmation, les maisons marchandes qui peuvent s’assimiler à des Megacorporations. C’est amusant quand on connait de faire des liens, mais il n’est pas nécessaire d’avoir ce bagage pour apprécier ce qui reste avant tout un excellent roman de Fantasy. »

« Une remarque pour finir. L’éditeur facétieux à aussi classé le roman en Cyberpunk. Et effectivement, pour peu que l’on connaisse un peu le genre, on y retrouve de nombreux code. Que ce soit le système de magie qui peut s’apparenter à un langage de programmation, les maisons marchandes qui peuvent s’assimiler à des Megacorporations. C’est amusant quand on connait de faire des liens, mais il n’est pas nécessaire d’avoir ce bagage pour apprécier ce qui reste avant tout un excellent roman de Fantasy. »

// Les Maîtres enlumineurs de Robert Jackson Bennett dans l’Imaginarium Electrique d’Elessar. //  
Recevez notre newsletter

L'adresse email demandée sur ce formulaire est obligatoire afin de vous envoyer notre newsletter par email. Elle est collectée et destinée aux Editions Albin Michel. Conformément à la Loi Informatique et Libertés du 06/01/1978 modifiée et au Règlement (UE) 2016/679, vous disposez notamment d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition aux informations qui vous concernent.

Vous pouvez exercer ces droits en nous contactant par le formulaire de contact, ou par courrier Editions Albin Michel - Département Albin Michel Imaginaire, 22 rue Huyghens – 75014 Paris.

Pour plus d’information, consultez notre politique de protection de vos données personnelles.

 
Protection de vos données