Sélectionner une page

//

Hier Estelle Faye était dans nos bureaux pour signer son SP. A priori rien que de plus normal pour une maison d’éditions parisienne. Sauf qu’en octobre, Albin Michel doit publier quelque chose comme 80 titres, que toutes les salles de la maison étaient occupées par d’autres SPs, des interviews, un tournage, etc. Que les SPs des jours précédents s’accumulaient sur les chariots dans le couloir du Magasin (dont un chariot entièrement dévolu à Albin Michel Imaginaire ; c’est la première fois qu’on me confie un précieux chariot pour mon service de presse, mais le service expéditions est passablement débordé en cette période de l’année).

J’avais passé quatre heures la veille à préparer une bonne partie des étiquettes, et j’ai passé quatre heures de plus hier à finir cette tâche, car si on adore les influenceurs et autres youtubeurs par ici, ils ont parfois des demandes qui portent sur d’autres titres, donc vous envoyez Widjigo mais Lectrice_gothique77 veut en plus Une Cosmologie de monstres parce qu’elle a lu chez Halloween_forever et Breton_hargneux que c’était trop génial.

Le SP de Widjigo, c’est (et de très loin !) le plus gros que j’ai jamais préparé chez Albin Michel Imaginaire, plus gros que Les Maîtres enlumineurs ou Le Retour du hiérophante. J’ai eu tellement de demandes avant parution qu’à un moment je me suis dit que je n’allais pas pouvoir tout envoyer, ça allait pas être possible. D’habitude, mon quota c’est entre 60 et 80 exemplaires, et j’augmente de 10 à chaque réimpression. Sur Les Maîtres enlumineurs, j’ai donc un quota de 100 SPs et à ce jour il m’en reste un peu, genre trois ou quatre. Sur Romain Lucazeau on est déjà à 90 et il m’en reste pas loin de la moitié ; je ne doute pas que ça va descendre très vite. Widjigo, avant même d’avoir commencé à envoyer les livres, on avait déjà dépassé le quota. Avec l’accord d’Anne-Laure, l’attachée de presse d’Albin Michel Imaginaire, j’ai donc mis les sites comme Fantastinet, Elbakin, etc. sur le quota de la presse ; d’un coup de baguette magique j’ai aussi transformé Nicolas Winter (Just a word) en journaliste (je l’ai vu récemment faire des reportages sur d’improbables séries télés). C’est un peu du bricolage. Vous voyez le genre. C’est rigolo, mais au final ça permet d’y arriver. Et que toutes celles et ceux qui ont demandé le livre le reçoivent.

Pourquoi ce roman et pas un autre, très honnêtement, je ne me l’explique pas. La couverture joue, ça ne fait aucun doute, mais des livres Albin Michel Imaginaire avec une chouette couverture d’Aurélien Police ça arrive quand même de temps en temps. Le sujet ? Oui évidemment. Mais à dire vrai, c’est sans doute Estelle, qui avec ce 16e ou 17e roman (quand même !) et à force de faire tous les salons de France et de Navarre arrive à un moment de sa carrière où elle n’avait jamais été aussi repérée par le lectorat.

Estelle “Spartacus” Faye, avec son sérieux et sa bonne humeur habituels, a signé de 14h30 a 18h30. On l’a ravitaillée en café. J’ai préparé deux (!) chariots de SP quasiment pleins (un pour moi, un pour la presse et les prix littéraires). On a papoté. Vers 18h00, j’ai commencé à me dire qu’il fallait qu’on songe à boucler notre marathon (et très honnêtement/égoïstement je commençais aussi à avoir envie de rentrer chez moi).

” C’est qui ça ?

– C’est la libraire de Gibert, elle voulait te recevoir en dédicace.

– Et ça ?

– C’est les Cave Trolls.

– Ah super, je les adore. ”

A 18h30, au moment de préparer le dernier paquet, pour le festival ImaJ’nère (Angers), nous étions je crois l’un comme l’autre complètement rincés.

Voilà, Widjigo va commencer à arriver dans les jours qui viennent un peu partout en France, en Belgique et même à La Réunion et au Luxembourg (je n’ai pas vu passer d’envois plus “exotique” que La Réunion), il sera en librairie le 29 septembre. Et avant ça, save the date, le petit recueil californien d’Estelle, Brouillard sur la baie, sera mis à disposition en numérique gratuit, chez votre revendeur habituel, le 17 septembre. Dans deux jours donc.

Estelle a beaucoup de rencontres, festivals, dédicaces prévus dans les semaines et les mois qui viennent. A priori son agenda est à jour sur notre site, n’hésitez pas à le consulter.

Gilles Dumay, directeur d’Albin Michel Imaginaire

0 Partages
Recevez notre newsletter

L'adresse email demandée sur ce formulaire est obligatoire afin de vous envoyer notre newsletter par email. Elle est collectée et destinée aux Editions Albin Michel. Conformément à la Loi Informatique et Libertés du 06/01/1978 modifiée et au Règlement (UE) 2016/679, vous disposez notamment d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition aux informations qui vous concernent.

Vous pouvez exercer ces droits en nous contactant par le formulaire de contact, ou par courrier Editions Albin Michel - Département Albin Michel Imaginaire, 22 rue Huyghens – 75014 Paris.

Pour plus d’information, consultez notre politique de protection de vos données personnelles.

 
Protection de vos données
0 Partages
Partagez
Tweetez